Connexion / Inscription
[(|non)
Marques & Distilleries Le Blog Carte
] Menu

Accueil > Les Marques > Rhum Rhum

Rhum Rhum PMG 56%
11 votes
Détail de la bouteille
  • Date de mise en vente : 2013
  • Volume : 70 cl
  • Degré d'alcool : 56% / vol.
  • Matière première : Vesou
  • Méthode de distillation : Double alambic en cuivre à bain marie
Voir qui possède cette bouteille
Voir qui possède un sample de ce rhum
Voir qui souhaite acquérir cette bouteille
Soumettre une modification
Descriptif de la bouteille

RhumRhum est le seul rhum au monde qui est produit avec le pur jus intégral de la canne à sucre. Ce dernier est fermenté dans des cuves à température contrôlée (20/22°C) pendant sept à neuf jours. Avant l’embouteillage, RhumRhum repose une année dans des cuves inox. Expression ultime du jus de canne, RhumRhum PMG Rhum Agricole Blanc est peut-être le meilleur Rhum Blanc au monde !

Le fruit d’un projet initié par Gianni Vittorio Capovilla, distillateur célèbre d’eaux-de-vie italiennes, et de Luca Gargano, directeur d’une maison d’importation et de négoce spécialisée dans le rhum, Rhumrhum PMG Rhum Agricole Blanc est l’expression ultime du jus de canne ! Fermenté et distillé comme nul autre rhum, c’est un alcool exceptionnel ! De son passé d’île sucrière, Marie-Galante a su préserver la culture de variétés de cannes à sucre désormais disparues. Parmi les plus répandues, on trouve communément la canne rouge et la « B47.258 », une canne datant de 1947. Récoltées à la main et toujours transportées en charrettes tirées par des boeufs, celles-ci sont à l’origine du bouquet complexe de Rhum Rhum.

Couleur : incolore.

Nez : ample, aérien. La canne à sucre s’exprime avec une très grande délicatesse. Elle porte avec fierté la palette aromatique. Ses fruits blancs (pêche, poire), rouges (framboise, cerise à l’eau-de-vie), exotiques (ananas, passion), ses notes tertiaires (léger goudron, cuir, tabac), de poisson séché, de foin et de gingembre frais sont envoûtantes et charnelles.

Bouche : riche, généreuse. Ses notes fruitées et noyautées rappellent un kirsch de Fougerolles. Quelques épices (badiane, girofle, cannelle) alimentent le milieu de bouche. Elle évolue sur les agrumes (pamplemousse, bergamote) et sur les fleurs blanches (lilas, muguet). Vanillée, elle oscille entre la frangipane et les fruits secs (pistache, amande).

Finale : longue, onctueuse. Les fruits se sont confits, certains se sont même transformés en confiture (cerise, fraise). La fleur de géranium et les pétales de rose enrobent de leurs parfums capiteux des notes minérales (mine de crayon, pétrole). Le verre vide fait la part belle au noyau d’abricot et à la badiane.


Crédit photo © DR
Connectez-vous au site pour laisser un commentaire






Newsletter

Inscrivez-vous...

pour être informé des mises à jour du site
et de son actualité.

Votre adresse mail ne sera transmise à aucun tiers !